Les archives >> 2017-2018 : une facture salée mais pas plus de dégâts !


Le montant des dégâts indemnisés aux exploitants agricoles pour 2017/2018 s’élève à 879 400 € pour 1047 dossiers enregistrés contre 772 300 € pour 1101 dossiers la saison passée.

La répartition par espèce reste quasi identique, à savoir environ 96 % causés par les sangliers et 4 % par les grands cervidés.

L’augmentation (+107 000 €) entre 2016/2017 et 2017/2018 est due à l’augmentation des barèmes d’indemnisation (voir graphique ci-dessous). En règle générale, ces derniers ont augmenté de 2 % concernant les remises en état prairie et ressemis céréales et maïs et de 15 % pour 103 communes de zone montagne. Pour les pertes de récolte blé et maïs, les barèmes ont augmenté de 30 %, pour les autres céréales et les prairies (foin), ils ont augmenté de 10 %.

PDF - 110.3 ko
Evolution annuelle des dégâts de gibier par type de cultures

2018-2019 sera tout autre !

À l’heure où nous écrivons cet article, la saison de chasse en cours (2018/2019) est terminée et nous enregistrons déjà 460 dossiers payés pour un montant de 510 000 € sur 1 000 déclarations de dégâts réceptionnées pour les huit premiers mois. Il reste encore quatre mois (mars, avril, mai et juin) et pas des moindres, avec tous les dégâts de l’automne et de sortie d’hiver (prairies, colzas et céréales derrière maïs) ainsi que les semis de printemps (maïs, pois et quelques céréales). Nous savons d’ores et déjà que notre facture dégâts sera plus élevée que la saison 2017/2018 et dépassera le million d’euros. En effet, les prairies, sur certains secteurs, sont très impactées depuis l’automne 2018 et ces dégâts engendrent des remises en état lourdes, souvent suivies de grosses pertes de récolte augmentant ainsi la facture dégâts du département. À cela s’ajoutera l’augmentation des barèmes, en ce qui concerne les remises en état prairies et ressemis céréales et maïs 2019, ils viennent d’être fixés par le préfet et nous enregistrons une augmentation moyenne de 7 %, les tarifs des pertes de récolte suivront !

Vous trouverez, ci-dessous, les montants des dégâts concernant la saison 2017/2018 par commune :

PDF - 237.7 ko
Montant des dégâts de gibier 2017/2018 par commune

De plus, si vos Présidents de Société de Chasse souhaitent connaître la tendance 2018/2019, ils peuvent se rapprocher de votre président de GIC, ce dernier est régulièrement destinataire des chiffres dégâts mis à jour.

Rappel :

- Les saisons « dégâts » se chiffrent par campagne comptable allant du 1er juillet au 30 juin de l’année suivante, ce qui signifie que sont comptabilisés tous les dossiers ouverts dans cette période, même si la récolte de la parcelle intervient après le 30 juin.
- Les chiffres dégâts publiés tous les ans correspondent aux dégâts bruts, directement indemnisés aux agriculteurs (hors frais d’estimation, achat de clôture, subvention entretien clôture, frais de gestion, etc…).





 
Votre fédération
- Le mot du Président
- Les élus
- Carte des secteurs par Administrateur
- Les commissions & représentations
- Le service administratif
- Les services techniques
- Plan d’accès
Réglementation
- Départementale
- Nationale
Schéma Départemental de Gestion Cynégétique 2013-2019
Le permis de Chasser
- Le permis de chasser à 0€
- La validation
- La chasse à l’arc
- Le permis accompagné
Formulaires types
- Imprimés téléchargeables
Autres
- Mentions légales